Quel sport pour femme enceinte

La grossesse n’est pas un obstacle pour continuer à pratiquer du sport. En fait, la pratique d’un sport est plutôt recommandée durant cette période. Cependant, il faut tenir compte de votre état de santé, de l’entrainement à suivre et de l’activité à faire. Les bienfaits du sport pour la femme enceinte sont incontestables. Quels sont donc les activités sportives à pratiquer pendant la grossesse ? Les voici.

Le yoga

C’est une pratique douce et déstressant. Il peut être pratiqué pendant toute la durée de la grossesse. Le yoga est un sport, non seulement pour le corps, mais aussi pour l’esprit. Il sert essentiellement à accéder à un calme intérieur. Le yoga prépare également la femme enceinte à l’accouchement. Mélange de concentration, de respiration et d’étirement, ce sport dit doux est idéal pour atténuer les maux liés à la grossesse comme les vomissements. Dans cette perspective, il y a le yoga prénatal. C’est une séance parfaitement adapté à l’état de grossesse. La pratique se concentre sur une gymnastique douce, parfaitement adaptée à l’état de grossesse.

La marche

Comme le yoga, la marche est un sport d’endurance que la femme enceinte peut pratiquer jusqu’au terme de sa grossesse. Pendant le premier mois, il est possible de pratiquer le jogging mais pas au-delà. Les vertus de la marche sont nombreuses. Elle aide la femme enceinte à renforcer les muscles. Ils seront grandement sollicités pendant l’accouchement. La marche aussi est une façon de faire le plein d’oxygène et de pratiquer la respiration utile pendant le travail. La pratique journalière est fortement conseillée, à raison de 30 minutes. Il suffit de se rendre à la supérette à pied et le tour est jouer. Mais il ne faut pas prendre des précautions pour éviter les chutes. Pour cela, armez-vous d’une bonne paire de chaussure de sport.

La natation

Il n’est pas nécessaire d’être une bonne nageuse pour pratiquer la natation. De toute façon, les activités aquatiques à pratiquer dans une piscine sont nombreuses. Et elles sont toutes bénéfiques pour la santé de la femme enceinte. Aquagym, zumba aquatique sont autant de pratiques sportives aux bénéfices de la forme et de l’esprit. En plus de renforcer les muscles, ces exercices constituent une bonne préparation pour l’accouchement et un entrainement pour le périnée.

Il est toutefois conseillé d’éviter une eau trop froide. La baisse de la température corporelle de la future mère pourrait affecter celle du fœtus.

Le vélo

Jusqu’au cinquième mois, le vélo peut accompagner la femme enceinte en tant qu’activité sportive. Pratiquer du vélo aide la femme enceinte à profiter de l’air du dehors. Pédaler renforce les muscles et contribue à tonifier le périnée. Cependant, il faut éviter la vitesse et rouler doucement. C’est plus sûr et les risques de chute sont minimes.

Une petite précision s’impose à cet effet. Les VTT ne sont pas faits pour les femmes enceintes. Les secousses sont néfastes pour la future mère et son fœtus. Enfin, les vélos d’appartements peuvent faire l’affaire s’il fait trop froid dehors. Quelques pédales au quotidien permettent de garder la forme et le moral.

 

Previous Post
Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *