Régime végétarien : quid du régime à adopter ?

Avec les révélations autour des conditions d’élevage et la mise à mort des animaux, vous envisagez vous convertir au végétarisme ? Comment composer vos assiettes végétariennes pour éviter les carences ? Que ce soit pour des raisons de santé ou pour des raisons éthiques, adopter un régime végétarien confère de nombreux avantages. Trouvez ici nos astuces pour bien choisir votre régime végétarien sain.

Régime végétarien : quésaco ?

Pour adopter un régime végétarien, oubliez la consommation de viandes et faites le plein de fruits, légumes, céréales et légumineuses. Bannissez donc tout ce qui est à base d’animaux comme les poissons, les fruits de mer, le boeuf, le porc, etc. Aussi, les produits laitiers, le miel ou encore les oeufs n’ont pas leur place dans un régime végétarien.

D’après une étude réalisée par le CREDOC en 2018, 4 % des Français adoptent aujourd’hui un régime végétarien. Aussi, 20 % des habitants de l’Hexagone se qualifient de flexitarien. Ce terme désigne une personne qui limite sa consommation de viande volontairement.

Chacun a ses raisons de se convertir au végétarisme. S’il ne s’agit pas d’un choix éthique, vous pouvez opter pour un régime végétarien pour soigner votre santé. En effet, adopter ce mode de vie réduit les risques de pathologie cardiovasculaire, d’obésité, de diabète, et prévient l’apparition de certains cancers. Toutefois, à défaut de respecter certains points, le régime végétarien soumet à des carences.

Eviter les carences en adoptant un régime végétarien : comment ça marche ?

Suivez quelques principes pour éviter les carences alimentaires. Tout d’abord, diversifiez les aliments que vous consommez au maximum. Afin de bien composer votre assiette végétarienne, optez pour des céréales, des légumes, des légumineuses et un peu de produits oléagineux.

Aussi, faites le plein de vitamines et de sels minéraux en consommant davantage de fruits et légumes frais. Privilégiez également les céréales complètes au lieu des céréales raffinées. Exit les riz blanc, on opte pour du riz complet.

Et pour lutter contre les carences en protéines, associez vos céréales à quelques légumineuses. La protéine contenue dans les légumineuse reste en effet un constituant de base de votre alimentation végétarienne. Si vous adoptez un régime végétarien pas très drastique, misez également sur les oeufs. Il s’agit d’une excellente source de protéines.

D’autre part, afin de pallier les carences en fer, consommez du tofu. Boostez également votre consommation de chocolat noir, de brocoli et de fruits rouges pour optimiser vos apports en fer. Afin de mieux assimiler le fer, associez ces aliments avec une source de vitamine C comme les agrumes ou le kiwi.

Enfin, pensez aux fruits oléagineux et aux huiles végétales pour faire le plein d’oméga 3. Cette substance apporte de bons gras et va vous caler jusqu’aux prochains repas.

Conclusion

Pour adopter un bon régime végétarien, veillez à substituer tous les aliments d’origine animal apportant les nutriments nécessaires. Privilégiez également une alimentation équilibrée et variée, ainsi qu’un mode de vie sain.

Previous Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *